Comment réparer une vieille toiture ?

Vous habitez dans une vieille bâtisse mais vous redoutez l’état actuel de votre toiture ? Parmi les signes d’usure évidents, vous observez entre autres les moisissures du grenier. Le bâtiment n’est plus aussi protégé des variations de température. C’est d’ailleurs pour cela que la facture énergétique ne cesse d’augmenter. Les tuiles vont également s’effriter et les éléments métalliques se rouiller. Sur une toiture vétuste, les jointures au niveau du faitage, de l’arêtier et de la cheminée vont lâcher. Mais comment procéder pour la réparation de toiture ?

Sécuriser l’accès au toit

Une fois qu’elle est âgée d’une cinquantaine, d’une vingtaine, ou même que d’une dizaine d’années, une toiture vieillissante est très fragile. Par précaution, le chantier est toujours sécurisé avec une échelle d’aplomb posée sur les zones porteuses de la charpente. De cette manière, le chéneau et la gouttière ne sont pas endommagés. Sur un toit en pente, on rajoute souvent une seconde échelle boulonnée au chevron. À noter qu’il ne faut jamais placer directement les pieds sur une toiture gelée, humide ou glissante.

Faire un diagnostic complet de l’état de la couverture

Sur les anciennes constructions, les toits sont souvent en pierres naturelles, en ardoise ou en tuiles de terre cuite. Pour préserver le design de la maison, on fait en sorte que la toiture demeure intacte. Ainsi, le spécialiste en réparation de toiture veillera à ce que le style d’arrangement des tuiles soit protégé. Aussi, chaque élément du toit est fragilisé par le temps, le soleil et les intempéries. Les fuites se localisent de l’intérieur. On profite alors des saisons de pluie pour localiser les sources d’infiltrations d’eau. Cette technique est la plus efficace, car la moindre feuille morte devient une mèche sur une vieille toiture et peut fausser le diagnostic externe.

Revoir la charpente

La charpente supporte le poids de la couverture. Sur une vieille maison, le toit a tendance à s’affaisser par endroits. Cela indique souvent que la charpente est affectée. Parmi les zones les plus fragiles figurent la panne faitière et les arbalétriers. On doit procéder alors à la réparation de la charpente pour pallier à ces dégâts. On redresse le bois de la panne faitière au moyen d’un cric et d’une chandelle, puis on passe aux poutres. Quelques coups de marteau suffisent pour vérifier des sons creux. Un bois qui sonne vide a été rongé par les insectes. Vous pouvez d’ailleurs constater des sciures au sol et des trous formés par les capricornes des maisons. Toutes les parties endommagées seront remplacées avant la réparation de toiture.

Pour vos travaux de réparation de toiture, Nord Est Toiture vous met à disposition une équipe de couvreurs experts. Nous réparons votre toit suivant des procédures rigoureuses et une technicité moderne, mais tout en préservant l’architecture d’origine de votre toiture.

Voir également :

inscriptionNewsletter

Nos coordonnées
Nord Est Toiture
2, rue Tresch
L-8373Hobscheid
Luxembourg
Horaires
Du lundi au vendredi : 08h00 à 17h30
Samedi : 08h00 à 14h00
Dimanche : fermé

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et recueillir des statistiques sur les utilisateurs. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez cet usage de cookies